COMMUNIQUÉ GÉNÉRAL

Une méthode scientifique, contrôlée médicalement, permet dans certains cas d'éviter l'intervention chirurgicale en réduisant complètement la hernie, notamment inguinale et crurale, dissipant en même temps une sigmoïdite lorsqu'elle lui est associée.
Cette méthode de réduction définitive, a été élaborée de 2004 à 2009 par le Docteur O.G. Francoeur (dépôt à l'Académie Nationale de médecine le 2 février 2009).
Pour les hernies abdominales et la sigmoïdite, il vient ainsi d'être étudié, de 2004 à 2009, une possibilité de réduire définitivement sans chirurgie certaines hernies abdominales, dont les hernies inguinales, crurales, ombilicales et l'intensité de la sigmoïdite.
Hormis les cas d'urgence, la chirurgie cesserait d'être le traitement exclusif de certaines hernies abdominales et des sigmoïdites.



--TITRES ET TRAVAUX--


-- DOCTEUR EN MÉDECINE, de la Faculté de médecine de Paris

-- LAURÉAT DE L'ACADÉMIE NATIONALE DE MÉDECINE

-- Médecin assermenté au Tribunal D.D.A.S.S.

-- Médecin expert agréé au Département de Paris pour l'examen des situations des fonctionnaires de l'État

-- Médaille d'argent de la ville de Paris

-- Auteurs de 18 communications scientifiques, publiées

-- A créé une méthode de cure radicale de l'asthme chronique

-- A créé une méthode naturelle de cure des hernies abdominales et des sigmoïdites, diverticulaires ou non, sans chirurgie (information communiquée puis déposée le 2 février 2009 à l'Académie nationale de médecine)

-- A déposé une formule originale d'un médicament du coeur à la Chambre Industrielle des Médicaments

-- ex-Membre du Conseil médical de la Société des Gens de Lettres (parrain : Jules Romains, de l'Académie Française)

-- Éditeur de plusieurs ouvrages de médecins dont : « Journal Intime d'un Chirurgien »

-- Auteur de 10 ouvrages littéraires, (histoire, roman, humour, poésie).

-- Directeur fondateur de journal médical

-- Médecin Conseiller de laboratoires (France, Irlande)

Avancée médicale :

LA DÉCOUVERTE

Les belles inventions, les grandes et les petites découvertes ne sont pas venues combler brusquement l’être humain, un jour, comme cela, par la décision de la grâce divine. Il a fallu qu’un jour, un homme, créateur, perfectionniste inquiet, observât un phénomène étrange, répété, étonnant, opposé dans ses conclusions à ce qu’il avait appris de ses maîtres et de ses livres. Il a fallu qu’il questionnât le hasard, en répétant dix fois, cent fois le phénomène étrange, tout en lui consacrant le plus clair de sa vie. Il a fallu qu’à la fin, certain et incertain à la fois, il consignât par écrit la conclusion paradoxale, contraire à l’opinion publique et qui allait heurter le monde, du phénomène étrange, mais pourtant bien présent, qu’il avait observé, retrouvé, puis contrôlé sans cesse. Il a fallu enfin que sa conclusion, devenue évidente, apportât à la communauté une idée nouvelle, lumineuse, propre à combler un problème sans solution que se posait le genre humain. C’est ce que le peuple appellera plus tard une invention, une découverte, en se demandant toujours pourquoi d’autres n’y avaient point pensé avant lui, et comment cet être, appelé par des mystères, travaillant seul en son espace de légende, un jour où se battent le doute et la découverte, l'ombre et la lumière, le passé contre l'Avenir, un jour de grâce, simplement avait bien pu la créer.

Docteur Ouahnon Francoeur lauréat de l'Académie nationale de médecine, lundi 22 décembre 2008

(Texte rédigé après la découverte de la Méthode Francoeur, élaborée durant cinq années d'études)


"Methode-francoeur.com" - Copyright 2008/2009 La méthode Francoeur (mise à jour 2014) - Contact -