COMMUNIQUÉ GÉNÉRAL

Une méthode scientifique, contrôlée médicalement, permet dans certains cas d'éviter l'intervention chirurgicale en réduisant complètement la hernie, notamment inguinale et crurale, dissipant en même temps une sigmoïdite lorsqu'elle lui est associée.
Cette méthode de réduction définitive, a été élaborée de 2004 à 2009 par le Docteur O.G. Francoeur (dépôt à l'Académie Nationale de médecine le 2 février 2009).
Pour les hernies abdominales et la sigmoïdite, il vient ainsi d'être étudié, de 2004 à 2009, une possibilité de réduire définitivement sans chirurgie certaines hernies abdominales, dont les hernies inguinales, crurales, ombilicales et l'intensité de la sigmoïdite.
Hormis les cas d'urgence, la chirurgie cesserait d'être le traitement exclusif de certaines hernies abdominales et des sigmoïdites.



Les différentes hernies

Hernie épigastrique ou ventrale :
La hernie épigastrique ou ventrale est généralement visible au-dessus du nombril, mais peut aussi être visible sous le nombril légèrement à gauche ou à droite. Cette hernie est habituellement sans symptôme. Elle est causée par la relative faiblesse de la paroi abdominale au niveau de la "ligne blanche" qui sépare les corps musculaires du muscle grand droit de l'abdomen. Cette forme de hernie est plus commune chez les hommes âgés de 20 à 50 ans.

Hernie fémorale ou crurale :
Ce sont principalement les femmes âgées qui sont affectées. La grossesse peut également favoriser la hernie fémorale chez la femme jeune. On la retrouve au niveau des aines. L'intestin grêle descend sous le ligament inguinal, le long de l'artère fémorale, là où elle passe de l'abdomen à la cuisse. Il peut se produire un étranglement à ce niveau ; c’est souvent à ce moment que la hernie est décelée. Ce type de hernie est souvent petite et peu douloureuse.

Hernie incisionnelle :
La hernie incisionnelle (ou cicatricielle) se localise dans un endroit où il y a eu une incision (opération chirurgicale). La cicatrice jeune et/ou mal refermée offre une résistance moindre et l'intestin peut alors y créer une ouverture et s'y infiltrer.

Hernie inguinale :
Cet endroit, lieu de passage de vaisseaux sanguins et du cordon spermatique, est la partie faible de cette région de la paroi abdominale où se produisent la plupart des hernies. Suite à l’anatomie spécifique du sexe masculin, les hommes sont environ neuf fois plus concernés que les femmes. Chez la femme, l'intestin grêle passe par le ligament rond et fait une saillie dans les grandes lèvres.

Hernie ombilicale :
La hernie ombilicale est beaucoup plus fréquente chez les jeues enfants. Cette hernie est souvent présente dès la naissance et est causée par une faiblesse congénitale du nombril. Elle se ferme spontanément dans les premières années de vie de l'enfant. Une hernie ombilicale est un phénomène physiologique chez l'enfant jeune, ce n’est pas une maladie.

Il existe d'autres formes de hernies (hernies diaphragmatiques, hernies abdominales latérales et autres formes de hernies à l’intérieur de l’organisme) mais elles sont plutôt rares et malheureusement difficiles à déceler.

"Methode-francoeur.com" - Copyright 2008/2009 La méthode Francoeur (mise à jour 2014) - Contact -